Saltar al contenido

RAPPORT INDIVIDUEL – LUCAS PAQUETA, LE NOUVEAU LYON

Date de naissance: 27.08.1997 Club: Olympique Lyonnais Position: Milieu Central / Milieu offensif Age: 23 ans
Taille: 180 cm / Poids: 72 kg Pied fort: Gauche
Lieu de naissance: Ilha de Paqueta, Rio de Janeiro

Heatmap – Lucas Paquetá
ClubAnnéesMJMDMinutesButsPasses décisives
Milan AC2019 – 20204429237713
Flamengo2016 – 2018119736570185
Historique – Lucas Paquetá

STYLE DE JEU:

ATTAQUE ORGANISÉ:

  • Il peut alterner avec cette position entre les lignes pour se démarquer et faire la liaison avec l’attaque mais aussi occuper cette position sur la ligne défensive adverse afin d’offrir la profondeur et pénétrer dans le dernier tiers pour amener le danger.
  • Une bonne protection de balle pour charger l’attention et profiter de sa bonne qualité technique pour se libérer de la pression d’un geste technique ou en cherchant la passe qui vient trouver un partenaire dans la verticalité. Quelques imprécisions à la construction marquée par cette volonté de faire la passe qui créer l’avantage mais qui est aussi la passe la plus risquée à réaliser.
  • Sa polyvalence lui offre cette flexibilité pour recevoir dans différentes zones du terrain, offrant une solution sur la largeur ou à l’intérieur. Ses intentions qu’importe le système ou sa position restent les mêmes, une volonté de jouer à l’intérieur que ce soit en portant la balle ou cherchant la passe.
  • Peut venir décrocher à la base du jeu ou dans les zones half-espace pour offrir cet appui direct pour le porteur de balle, ses appuis lui permettent de résister avec cette capacité d’éliminer et s’orienter sur sa première touche pour faire face au jeu ou combiner avec ses partenaires.
  • Il dispose d’une frappe de balle qui lui permet de déclencher dans une position reculée, il peut forcer cette situation de frappe qui ne débouche pas sur un danger réel créer.

DEFENSE ORGANISÉ:

  • Dans les phases initiales de jeu adverse en soutien de l’attaquant, il peut lancer le pressing pour mettre la pression sur le porteur de balle ou chercher à couper les lignes de passes entre le défenseur et le milieu pour perturber la relance. Il ferme le jeu intérieur pour l’orienter vers l’extérieur.
  • Dans les phases défensives en 4-4-2 lorsqu’il occupe cette position de milieu excentré, il ferme les relations de passes intérieurs et laisse le joueur excentré libre de marquage. Lorsque le jeu s’oriente dans sa zone, il offre un soutien au latéral et couvre les sorties de pressing de ce dernier pour maintenir l’équilibre.
  • Il se montre en difficulté dans les situations de 1v1 défensif, il se fait facilement déborder. Il se montre plus à l’aise en mouvement quand il peut amener son intensité et sa lecture du jeu pour servir de seconds rideaux défensif.

TRANSITION OFFENSIVE:

  • Dès la récupération, il peut chercher la passe aussi bien sur jeu court que jeu long. Lancer de longue balle verticale ou diagonale pour gagner des mètres et du temps pour lancer l’attaque.
  • Il peut chercher à tenir et progresser balle au pied dans les espaces ouverts, profitant de son habileté technique pour sortir des zones de marquages et garder le contrôle de la balle. Il peut porter un peu trop la balle, il doit être plus concentré pour chercher la solution la plus simple et efficace pour aboutir ces situations offensives.

TRANSITION DEFENSIVE:

  • Un joueur qui sait se servir de l’orientation de son corps pour ajuster sa position corporelle afin de récupérer dans différentes positions du terrain. Il se montre plus efficace en défendant debout qu’en se jetant au sol.
  • À la perte, il vient faire cet effort défensif supplémentaire pour poursuivre le porteur de balle. Des retours défensifs qu’ils exécutent également en fin de match. Quand, il ne peut pas se mettre à hauteur du porteur de balle, il vient commettre cette faute tactique qui stop court à la contre-attaque.


CARACTERISTIQUES GENERALES:

  • Il peut s’adapter à différents systèmes de jeu, dans un 4-2-3-1 on peut le retrouver en soutien de l’attaquant mais aussi sur les ailes. Dans un milieu à 3, il peut occuper cette position de relayeur ainsi que cette position avancée entre les lignes. Il offre une grande polyvalence et flexibilité, bien qu’il se montre plus performant dans une fonction avec le plus de liberté entre les lignes.
  • Dans les phases offensives, il se montre disponible dans différentes zones, de bon déplacement entre les lignes et sur la largeur pour recevoir dans les zones libres. Une capacité à recevoir dos au but, s’orienter et éliminer en portant la balle pour jouer dans des espaces réduit, il fixe et peut amener les décalages dans le dernier tiers.
  • Une vision de jeu qui lui permet d’activer les zones clés par la passe dans différentes positions. Une capacité à activer via son jeu court et long pour trouver ses partenaires dans le dernier tiers. Une intention a créé la passe qui vient faire la différence.
  • Un pied gauche qui crée le danger par le dribble, la passe et le tir. À Flamengo, il tirait les coups de pied arrêtés se montrant même décisif sur certains d’entre eux. Il joue presque uniquement avec son pied gauche, en position sur son pied droit, il peut essayer de déclencher le tir ou la passe mais la précision n’est bien moindre que celui de son pied fort.
  • Un joueur qui peut réaliser des gestes fantaisistes dans différentes zones du terrain pour se libérer du marquage et éliminer son adversaire directe.
  • Un besoin d’être plus régulier au cours d’un match, une irrégularité qui peut influer dans son rendement sur le terrain avec de nombreuses pertes de balle évitable qui peuvent influer sur l’organisation des attaques.
  • Un joueur qui a connu plusieurs systèmes, poste et entraîneur ce qui a pu influer dans cette instabilité. Le besoin de se fixer à un poste et système pour garder ses marques sur le terrain.
Vidéo Lucas Paqueta:

QUEL SYSTEME DE JEU AVEC L’OLYMPIQUE LYONNAIS?

LE MERCATO:

Départ: Traoré 18,4M€, Terrier 12M€, Gouiri 7M€, Solet 4,5M€, Tete 3,2M€, Marçal 2M€, Tatarusanu 0,5M€, Kalulu 0€, Rafael 0€, Racioppi 0€, Pape Diop (Prêt), Koné (Prêt), Andersen (Prêt), JRA (prêt de 1M + OA a 25M€) => 48,6M€
Arrivée: Paqueta 20M€, KTE 15,5M€, Özkacar 1,5M€, Pollersbeck 0,25M€, De Sciglio (Prêt), Benlamri (Libre) => 37,25M

L’EFFECTIF:

Gardien de but (3):

Défenseurs (8):

Milieu de terrain (8):

Attaquants (6):

Vue d’ensemble des départs:

Avec une saison sans Coupe d’Europe, l’Olympique Lyonnais a vu énormément de départ chambouler l’effectif (14) mais a su malgré tout garder la présence de joueurs importants qui étaient annoncé sur le départ (Memphis Depay, Houssem Aouar et Moussa Dembele).

Vue d’ensemble des arrivées:

Au niveau des arrivées, le club se sera principalement renforcé en défense (Benlamri, Ozkacar pour le poste de défenseur central / Mattia de Sciglio qui peut jouer comme latéral droit et comme latéral gauche).

Lucas Paqueta devait arriver afin de compenser un éventuel départ d’Aouar et Jeff Reine Adélaïde; avec le non-départ d’Aouar, il se retrouve dans un secteur chargé et même si ce n’est pas l’idéal, sa polyvalence pourrait lui permettre de jouer dans différentes positions.

Karl Toko Ekambi a vu son option d’achat validé, une décision surprenante car l’OA était conditionné par une participation à une Coupe d’Europe; mais surtout car le joueur bien qu’il offre une certaine polyvalence, dispose d’un profil de profondeur qui ne colle pas au besoin dont souffre l’effectif lyonnais sur les ailes; on constate toujours l’absence d’un joueur d’aile capable de tenir, éliminer et combiner dans les petits périmètres afin de créer les décalages face au bloc bas.

Dans le positif, on retiendra que le club aura su se délester de plusieurs joueurs par forcément importants, tout en gardant les joueurs clés de la saison passée et aura compensé plusieurs postes avec des solutions cours-termes qui permettront au club de faire un réajustement en fin de saison. Dans le négatif, on retiendra une équipe déséquilibrée avec un manque de qualité et de certitude sur les ailes aussi bien en défense qu’en attaque.

LES INCERTITUDES DANS LES SYSTEMES DE JEU

Sur ce début de saison, Rudi Garcia a principalement misé sur ce système à 5 défenseurs développés lors du final 8, en Ligue des Champions. Un système qui semble taillé pour jouer face à un bloc haut, dans un contexte ou l’équipe subit et peut avoir les espaces pour lancer les transitions. Ce système montre toutefois ses limites dans une posture ou l’équipe domine et se retrouve avec des espaces limités principalement dus à un bloc adverse plus défensif et bas sur le terrain.

Lors de ces 6 premières journées de championnat, l’OL a débuté 4 fois avec un 3-4-1-2 / une fois en 4-4-2 et 4-2-3-1.

Au regard de l’effectif, on constate que cet effectif de l’Olympique Lyonnais concentre en matière de qualité et numérique principalement des joueurs tournés dans l’axe que ce soit dans les différents compartiments du jeu :

  • Défense: Sur les 8 défenseurs enregistrés; 5 sont avant tout des défenseurs centraux ( Denayer, Marcelo, Diomande, Ozkacar et Benlamri) / 3 sont des spécialistes du poste de latérale (Dubois, De Sciglio et Bard).
  • Milieu de terrain: Dans la liste de milieux de terrain enregistré, on retrouve uniquement des joueurs d’axe avec certains de ces joueurs capables de dépanner sur un côté (Aouar, Cherki et Paqueta).
  • Attaque: L’ensemble des attaquants enregistré (mais à part Soumare qui n’est pas intégré dans l’équipe), sont des joueurs qui se montrent le plus performant dans une position axiale. Dans cette liste on retrouve des joueurs capables de jouer sur un côté (Cornet et KTE) mais leur style ne correspond pas aux besoins de l’équipe face au bloc bas.
Le retour du losange?:

Au regard de l’effectif, on peut imaginer que le système de jeu devra privilégier le milieu de terrain qui est le secteur le mieux fourni en qualité. Un système en losange permettrait d’accentuer ce secteur tout en limitant les manques dont dispose l’effectif sur les ailes:

Ce système offrirait grâce à la polyvalence et la qualité des milieux de terrains, les permutations et l’occupation nécessaire dans le camp d’adverse. Bruno Guimarães et Maxence Caqueret à la base du jeu et dans les zones intermédiaires pour résister au pressing se chargeant de la première passe avec Lucas Paqueta et Houssem Aouar capable d’offrir cette solution entre les lignes ou sur la largeur pour rentrer à l’intérieur et combiner dans le cœur du jeu. Une grande responsabilité pour les latéraux qui devront gérer leurs couloirs défensivement et offensivement.

La construction autour d’un milieu à 3:

Si le club souhaite revenir à un schéma plus classique avec trois milieux et trois attaquants. La polyvalence d’Houssem Aouar et Lucas Paqueta pourrait permettre à l’un des deux ,voir les deux joueurs d’occuper cette position excentrée pour amener plus de maîtrises et de contrôle que peuvent apporter KTE et Maxwell Cornet dans cette position:

Un système qui offrira différentes solutions et possibilité dans l’organisation du schéma de jeu. Un milieu à trois pour garder cette maîtrise à la construction. Avec cette fixation intérieure, les latéraux auront une responsabilité importante pour amener cette profondeur via des dédoublements.

L’insistance avec un système à 5 défenseurs:

Avec l’insistance de Rudi Garcia dans un système à 5 défenseurs, on peut penser que l’entraîneur lyonnais voudra rester dans ce type de dispositif. On peut imaginer différentes possibilités dans l’établissement de ce système de jeu avec un ou deux attaquants:

Au regard de l’effectif, ce système avec 5 défenseurs ne semble pas le plus adapter. En fonction du schéma établi soit avec un ou deux attaquant cela pourrait obliger à mettre de côté un joueur important sur le banc.

CONCLUSION

Bien que l’Olympique Lyonnais n’ait pas su combler les manques sur les ailes. Si on fait une revue d’effectif, on constate une grande qualité dans chaque secteur du jeu. Rudi Garcia a en ses mains le matériel nécessaire et suffisant pour offrir plus dans l’animation que cette recherche perpétuelle de centre qui n’aboutit à rien. Une qualité suffisante pour offrir une meilleure maitrise et sortir de ce début de saison compliqué.

Lucas Paqueta avec sa polyvalence et sa qualité technique pourra s’adapter à différents systèmes de jeu. Il pourrait avoir besoin du temps pour s’intégrer mais par rapport à son style, on peut imaginer que sa relation avec les autres joueurs techniques pourrait amener une plus grande maîtrise de l’équipe dans le camp adverse; c’est un joueur impactant avec et sans la balle et qui se montre le plus influent dans les positions avancées du terrain. Il est également l’un des rare gaucher dont dispose l’effectif amenant sa précision dans l’organisation des attaques mais aussi sur phase arrêtée.

Mycki_B Ver todo

Apprenti scout, je passe mon temps à analyser et observer le football dans les quatre coins du globe pour aiguiser mon sens analytique et élargir mes connaissances dans l'univers foot.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: